• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Docteur Faustroll Séraphin Lampion 9 mars 12:07

J’ai moi-même rédigé mes directives anticipées , les porte sur moi, dans mon portefeuille et en ai fait copie aux membres de ma famille proche.

Mais ce n’est pas si simple.

Etant donnée la politique sanitaire actuelle, on peut craindre que la dépénalisation de l’euthanasie ait pour effet de rabaisser le niveau des exigences éthiques des soignants, et de se traduire par l’euthanasie de patients qui n’en auraient pas exprimé la volonté, d’autant plus que les confrontations entre mandarins a rendu la population méfiante face au pouvoir exorbitant détenu par le corps médical.

Reconnaître dans la législation la possibilité pour le médecin de tuer un malade en raison de son état induirait des changements de pratiques médicales dont les dérives possibles ne doivent pas être ignorées.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès