• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Triboi Eugeniu 28 mars 18:28

@Séraphin Lampion
Ces « règles (OMC) ont été étable avant que le changement climatique devienne une priorité, donc il y a une multitudes des voies pour les modifier voir même supprimer.
Concernant l’agriculture, je cite » Bertrand Valiorgue, Refonder l’agriculture à l’heure de l’Antropocène, 2020"

 « la profession n’est pas habituée à de telles questions. (nb ET car il s’git d’un changement global, une sorte de révolution..) Les changements identitaires auxquelles est confrontée heurtent des habitudes et des schémas de représentations puisement encrés. Le coût de changement identitaire est un véritable enjeu à prendre en considération si l’on veut changer la trajectoire de l’exploitation agricole vers des pratiques plus respectueuses de l’environnement et en phase avec le nouveau contexte naturel et sociétal .. »

« Ces liens et dépendances font qu’il est aujourd’hui impossible de s’appuyer sur les marchés agricoles afin de faire émerger une agriculture régénératrice. Les agriculteurs n’ont pas les moyens et les ressources nécessaires. Les opérateurs sur les différents marchés n’ont pas l’intérêt à voir émerger ces changements qui fragilisent leur rentrés de situation et leur capacité à extraire de la valeur de la production agricole. Les règles du jeu sont figées et l’orientation des exploitations agricoles est toute tracée. »

« Une agriculture régénératrice ne peur émerger qu’à la suite d’une action politique de grande envergure susceptible d’apporter de nouvelles ressources aux exploitations agricoles et de redonner de flexibilité aux systèmes alimentaires. Les coûts de changement (économiques, réglementaires, identitaires) doivent être pris en compte par la société si l’on veut faire bifurquer les pratiques agricoles. Dans le cas contraire, les schémas et les acteurs en place perdureront jusqu’à épuisement des hommes et des ressources »

    Et pourtant on a les connaissances nécessaires ......tel que l’évaluation des impacts environnementaux d’une exploitation agricole, bilan C, N, eau , autonomie ...C’est faisable mais la routine et la vue à très court terme nous empêche de progresser.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès