• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jonas 30 mars 15:47

Quand le sultan Erdogan , ancien vendeur ambulant de pains de sésame à Istanbul, oublie l ’intervention de son gouvernement en 2018 , condamnant la Chine pour ses persécutions des Ouïgours. 

Le porte-parole du ministères des affaires étrangères turc, Hami Aksoy , dénonce avec virulence le traitement réservé par Pékin aux Ouïgours minorité turcophone est musulmane vivant principalement dans la région du Xinjiang , au nord -ouest de la Chine : << La politique d’assimilation systématique des autorités chinoises à l’égard des Turcs Ouïgours « est une honte pour l’humanité » et le diplomate turc demande à la Communauté internationale à « mettre fin à la tragédie humaine qui se déroule dans le Xinjiang. » ajoutant « Les Ouïgours qui ne sont pas détenus dans des camps sont aussi sous forte pression et il regrette la mort en détention d’un poéte et musicien réputé au sein de la communauté , Abdurehim Heyit. >> 

Le sultan Erdogan lui-même , alors premier ministre en 2009, monte au créneau et se solidarise avec ses frères musulmans, et qualifie »de sorte de génocide « la répression contre les Ouïgours. Ces » frères « avec lesquels nous partageons plus que des liens linguistiques et dont plus de 300 000 , vivent chez nous. » S’était en 2009 , nous sommes en 2021 , les Ouïgours , ne sont plus des « frères »et moins encore des « musulmans. » 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès