• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jjwaDal jjwaDal 4 avril 09:56

L’idéologie qui a prévalu au début des années 1970 est que pour les Etats emprunter auprès du marché (en fait se faire rançonner, puisqu’il va fixer ses taux d’intérêts) plutôt qu’à sa propre banque centrale à taux marginal, empêcherait les Etats de trop s’endetter en faisant chauffer la carte bleue.
Sauf que l’évolution tendancielle inévitable à la baisse des taux de croissance (en longue durée) ne peut qu’amplifier la dette comme boule de neige sur une pente enneigée. Un demi-siècle plus tard, on voit bien où on en est, comme il est clairement visible qu’à emprunts équivalent sur 50 ans (mais à taux marginal) la plupart des Etats seraient bien moins endettés.
Une solution à l’épuration de cette dette est le défaut sur les intérêts, une autre la couverture de nouveaux emprunts à 99 ans à taux zéro par la banque centrale. Si le PNB croît même marginalement sur 99 ans (on peut l’espérer ne serait ce que grâce à un peu d’inflation) les dettes sont remboursées aisément. Evidemment le pouvoir d’achat de la somme remboursée est dérisoire et un particulier serait volé mais sur le plan comptable une banque centrale ne peut l’être ainsi.
Sauf que le but du jeu est bien de piller les ressources collectives au profit d’intérêts privés. Le choix est donc politique et ce n’est pas la classe politique que nous avons un peu partout qui va le faire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès