• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JP94 10 avril 09:00

@QAmonBra
Je dirais plutôt que sans nos merdias, les crimes commis par ces néobandéristes, ukronazis, mercenaires étrangers d’Al Nosra ou toute cette clique formée à coups de millions de dollars par la CIA (mercenaires occidentaux aussi) ,ne pourraient pas se perpétrer ni se poursuivre, car même s’ils sont couverts par tous les dirigeants occidentaux ( UE et USA) puisqu’ils nécessaires à l’accomplissement du coup d’Etat du Maïdan et au maintien à un régime de terreur ; pour autant, dénoncés, il aurait fallu les faire cesser et interdire à ce clown criminel de Zélenski de continuer ses provocations.
Par exemple, nos journalistes sont coupables de non-dénonciation de crimes pour la Maison des Syndicats d’Odessa et en fait d’un tas d’autres assassinats, filmés par leurs auteurs et diffusés cyniquement, assassinats contre des femmes, des enfants, des hommes désarmés : mais c’est typiquement nazi : ne pas combattre des soldats, mais commettre des assassinats. Je me demande comment ces journalistes peuvent dormir sachant les crimes nazis qu’ils couvrent, et il en est de même pour le Parlement Européen, car, tout de même, tous les élus européens ne sont pas des fripouilles, c’est juste une majorité d’entre eux qui l’est, et bien sûr la CE.
Les médias ne suffisent pas à installer un régime fasciste : ils ont échoué à Minsk contre Loukachenko, et ailleurs face à chaque fois d’ailleurs à des présidents élus : Poutine, Maduro, ; Assad ...
Or aucune justice ne semble les menacer ... pourtant leur réaction face à un tribunal leur montrant les images d’Odessa et leur demandant des comptes serait intéressante.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès