• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pierre Pierre 11 avril 22:42

@Passante
Les régions catholiques se situent tout à l’ouest de l’Ukraine. Il s’agit des oblasts de Galicie, de Volhynie, de Transcarpatie et quelques régions voisines. J’estime cette population à 6 à 7 millions de personnes. L’histoire de ces régions est reliée à principalement la Pologne, l’Autriche et la Hongrie, des pays catholiques. Ces régions ont été annexées par l’URSS après la Deuxième Guerre mondiale et n’ont pas d’histoire commune avec le reste de l’Ukraine.
Pour se faire une idée, je n’ai jamais vu une église catholique à Jytomyr ou à Vinnytsia, pas à Kiev non plus et certainement pas dans les villes de l’Est.
C’était et c’est encore des régions avec d’énormes populations juives qui ont émigré par millions à l’ouest suite aux pogroms du début du siècle dernier. 
Avant 2014, 80 % (statistiques officielles) des Ukrainiens avaient une opinion positive des Russes. Aujourd’hui, je ne sais pas, sans doute moins de 40 %. Les Ukrainiens ont été très choqués par la perte de la Crimée.
Il faut savoir que l’Ukraine était la partie la plus industrialisée de l’URSS. Après son indépendance en 1991, ce pays avait tous les atouts pour devenir un géant industriel à l’égal de l’Allemagne. A présent, le pays court vers la faillite, quel gâchis.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès