• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ticotico ticotico 13 avril 2021 20:25

Merci de nous rappeler que cette planète contient quelques motifs de satisfaction... 

J’avais lu « Cien años de soledad » et assisté au tourbillon de la vie de ses innombrables personnages dans des conditions inoubliables... Quelques jours et quelques nuits dans une jungle d’Amérique centrale, avec en bande son la pluie sur la tôle ondulée, les hurlements des singes et des perroquets, les cliquetis de millions d’insectes, des odeurs de fleurs et de moisissure...


Muchedumbre (la multitude) est le mot que j’ai retenu de ce livre, Gabriel Garcia Marquez le place toutes les quelques pages, utilisant ainsi tout le stock de ce mot alloué au continent pour un demi siècle. 

Allez, un peu de musique ...

 “Amparados por la deliciosa impunidad del desorden colectivo, José Arcadio y Pilar vivieron horas de desahogo. Fueron dos novios dichosos entre la muchedumbre, y hasta llegaron a sospechar que el amor podía ser un sentimiento más reposado y profundo que la felicidad desaforada pero momentánea de sus noches secretas."


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès