• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


I.A. 15 avril 22:27

Voici un texte qui fait mal, tobor, et que refuseront de comprendre nombre de cabotins, d’histrions et de mimes.

"Par quels chemins tortueux passerait-on de la privation des droits humains les plus élémentaires à l’épanouissement général sans repasser par la case départ ? « Stop dictature sanitaire » dit l’autocollant, il demande le retour à début mars 2020."

Un tel bon sens ne peut en aucun cas plaire à ceux qui privent ou qui attribuent. Pourtant...

"Car le pire tient certainement de ce que les mêmes ne sont pas prêts à lâcher."

Donc retour à la case départ... Mais le plus beau :

« N’est-il pas indispensable de profiter des structures en place dans chaque secteur pour les réformer à la mode citoyenne et petit-à-petit trouver un équilibre ? »

(superbe. Merci infiniment, tobor)

"Dusse-t-il y rester coincé 20 ans, ce sera toujours le même monde et pas plus fier. Il est encore temps de faire marche arrière avant que la grille ne se referme, à rebours des mesures liberticides, de la censure, jusqu’au point où des assemblées sont à nouveau possibles, là on pourra envisager une suite meilleure et avec détermination s’y engager."

Bon, voilà, tout est dit : rester simple, reconnaître ses erreurs et ses imperfections, pour pouvoir mieux se rattraper. Ensemble. Pour le bien de tous. Sans détruire inutilement.



Un très grand merci.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès