• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Point positif : les prédateurs pervers narcissiques ne trouveront plus de proie. Ce matin faisant mes courses de voir une longue banderole : Une femme sur cinq violée connait le nom de son agresseur. Et de me dire : qu’est qui est plus dangereux : la rencontre avec le Covid ou un pervers-narcissique ?? 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès