• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


@Florian LeBaroudeur Ce qui arrive aujourd’hui, je l’avais parfaitement vu. La fin du modèle paternel limitateur et la toute puissance maternelle. On dit qu’il ne faut pas stigmatiser les personnes souffrant de troubles psychiques. Je ne sais. Primo, poser un diagnostic permet de mieux soigner. En plus, la personne est poussée à sortir de son étiquette. Il faut savoir que psychotiques et pervers narcissique : un ne guérissent pas et en plus, ils sont toxiques pour leur entourage et la société (le pire, les paranoïaques). Ne pas nommer le « mal » c’est lui donner prise. La ruse parfaite du diable est de faire croire qu’il n’existe pas...A PALO ALTO, ils ont pu théoriser, mais n’ont certainement jamais guéri...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès