• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jjwaDal jjwaDal 8 juillet 12:48

Oui, tout se déglingue et le dire n’est rien si on ne le ressent pas, ce qui est plus compliqué. On est dans la situation des Krells de « Planète interdite », à savoir que nous avons mis en mouvement des mécanismes de destruction et même d’auto destruction qui nous échappent largement.
D’abord parce que leurs conséquences sont lointaines dans l’espace et différées dans le temps ou le lien de causalité n’est pas apparent.
Ensuite parce que la connaissance des choses n’entraîne pas nécessairement les affects qui peuvent mobiliser. On est plus ému de voir un jeune enfant mourir sous nos yeux sur une plage que de savoir qu’un million vont mourir comme des chiens de maladies bénignes ou de faim dans l’année.
Nous sommes ainsi.
Nous avons modifié la composition de l’atmosphère pour des milliers d’années quoi que nous fassions, nous avons lancé un processus d’extermination de l’ensemble des espèces vivantes, sans même le comprendre ou le voir. Notre ère sera baptisée probablement l’« ère des déchets » par de lointaines générations futures qui les découvriront un peu partout, largement préservés.
Et même dans la sphère « purement » humaine, nous avons sous les yeux l’impuissance à gérer une crise financière autrement qu’en mettant en place les conditions d’un futur désastre de plus grande ampleur.
Jusqu’ici tout va bien, mais on sent bien que ça ne peut durer.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès