• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


jjwaDal jjwaDal 13 août 17:57

@Captain Marlo
Les médecins sont sous surveillance. J’ai demandé ce matin à mon généraliste une prescription pour une boîte d’Ivermectine (au cas où) et il m’a répondu que sauf accord de la HAS c’était impossible. La même HAS qui autorisait l’usage du Remdesivir et voit un poison dans l’hydroxychloroquine. La même qui autorisait l’usage du doliprane pour le Covid-19. Je lui ai fait remarquer que l’Ivermectine est censé soigner les symptômes de la maladie mieux que le doliprane, qu’on peut se suicider avec le doliprane en vente libre et que l’Ivermectine semble moins dangereuse encore en cas de surdosage mais rien de rien.
En gros il a reconnu que le doliprane était à peu près la seule chose qu’il pouvait me prescrire au cas où je serais en contact avec le virus.
On n’a plus qu’à ajouter à ça le refus de soin si on n’est pas piqué. On imagine un hôpital refusant de soigner un cancer du poumon au motif que la personne fumait.
Nous vivons un moment remarquable.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès