• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Fanny 17 octobre 19:47

@yakafokon

Le 17 Octobre 1961, 160 algériens qui soutenaient le F.L.N. à Paris, tombaient sous les balles des gardes mobiles, ou étaient jetés dans la Seine, apparemment suite aux consignes données au service d’ordre par le préfet Maurice Papon, de sinistre mémoire.

Cela ne peut être nié


Jospin et sa commission Mandelkern le nient, concluant sur un maximum de 50 victimes entre le 17 octobre et les jours suivants.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès