• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Trelawney 8 février 2022 08:54

@Pierre
« Le Président Macron rencontre Poutine, » Le petit poucet risque d’être mangé par l’ogre. Quelle expérience a-t-il pour mener des négociations de ce niveau ?

Par la dimension de la table, Poutine a clivé cet entretien. De plus Macron est seul et n’a pas mandat pour parler au nom de l’Otan ou de l’UE. Donc il ne fait que donner des idées de sortie de crise et rapportera à Kiev les idées qu’à retenu Poutine.
La solution peut être : indépendance du Dombass et interdiction d’y faire entrer des troupes russes et ukrainienne, ainsi que l’interdiction de survol de son territoire. Si les militaires russes ou pro russes (milices) mettent un pied en Ukraine sans la Crimée et le Dombass, il y aura un rattachement à l’Otant de facto. En attendant l’Ukraine n’est pas dans l’OTAN.

Pour info : Vous dites que l’Ukraine et à moins de 1000 km de porté de missile de Moscou, alors que Lielvārde en Létonie est beaucoup plus prés.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès