• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pierre Pierre 8 février 2022 11:14

@Olivier Perriet
Ne ne prenez pas mal mais c’est une remarque que font généralement ceux qui ont des lacunes en histoire de la région.
La Pologne et la Lituanie ont eu des contentieux historiques avec la Russie impériale. Ils ont été très puissants à certaines époques et ils taillaient alors des croupières au Russes et parfois c’était l’inverse.
Lors de la guerre russo-polonaise de 1919-1921, la Pologne a même grignoté des territoires sur la Russie.
La Pologne, c’est un peu comme à la cour de récréation où le petit donne un coup de poing à son voisin et se réfugie ensuite derrière le grand et dit : si tu me touches, il te casse la gueule.
Lettonie et Estonie. Deux pays qui n’ont pas d’histoire et qui ont été créés à Versailles. Ces terres appartenaient à la Suède et avaient été partiellement achetée à la Suède par la Russie. Si chaque peuple a le droit d’être indépendant sur la terre sur laquelle il habite, je n’ai rien contre mais on dit parfois qu’on a l’histoire de sa géographie et sur une carte, Tallinn est à 300 km de Saint-Pétersbourg et à 2500 km de Paris.
L’Ukraine est une création artificielle de territoires disparates qui appartenaient à des empires ou à des royaumes différents. C’est aussi un pays qui n’a pas d’histoire indépendante. Plus d’un tiers du pays est des territoires de langue et de culture russe donné par Lénine en 1922 ou 1923, je ne sais plus. Comment voulez-vous que ces régions ne se révoltent pas quand on veut leur interdire d’utiliser leur langue maternelle ? 
Si vous lisez le Wikipédia de 2013, vous verriez que 80 % des Ukrainiens avaient une opinion amicale de la Russie. Le nombre de mariages mixtes est d’ailleurs incalculable.
Si vous interdisez tous ceux qui ne pensent pas comme vous à s’exprimer (les communistes, les russophiles, les pacifistes etc.) il ne restera forcément que les antirusses radicaux. Je remarque que les deux derniers présidents ukrainiens ont été élus sur des promesses de réconciliations nationale et que ce sont les radicaux et les oligarques soutenus par les Américains qui ne l’ont pas permis.
Je n’ai pas les statistiques récentes mais même après le Maïdan, il n’y avait pas de 
majorité ukrainienne pour rejoindre l’OTAN mais comme partout, on se fout de ce que le peuple pense.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès