• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


DACH 8 février 2022 21:38

Quelles sont donc les craintes de V.Poutine ?

Seuls les nostalgiques du passé ont désormais les oreilles de V.Poutine. Donc les tentations d’envahir une partie de l’Ukraine pour imposer un régime politique russophile sont fortes. Elles sont aussi nourries des hésitations européennes, d’autant plus que la dépendance énergétique, (gaz+pétrole), vis-à-vis des russes s’impose à la majorité de l’UE. Comment éviter ce risque de confrontations ? Méthode classique des russes : ce qui est à toi est négociable, ce qui est à nous je le garde. Au fond leur méthode ne vise qu’à tester notre volonté. Ou bien nous réagissons dans l’esprit de Munich et Dantzig, ou bien nous savons tous ensemble dire NON. Or la vraie crainte de V.Poutine, qu’il tient masquée, ce n’est pas l’arrivée de l’Otan en Ukraine. Même si elle peut être ressentie comme une menace. Les médias russes aux ordres ne se privent pas pour qualifier les occidentaux d’intentions agressives, qu’ils savent pourtant que nous n’avons pas. La vraie crainte de V.Poutine c’est cette contagion d’envies démocratiques, d’envies de l’ouest qui fait frémir tous les peuples sous influences russes. Et face à celle-là, la Russie n’a pas d’arguments pour séduire les populations concernées. Seul l’usage de la force reste son ultime solution. Et là encore, elle ne pourra pleinement réussir face à un peuple ukrainien qui se découvre ce qu’il est : ukrainien, comme l’ont fait avant lui les peuples baltes et d’autres. Les dirigeants occidentaux font semblant de ne pas le savoir. C’est là une erreur politique magistrale qui peut les conduire à un nouveau Munich.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès