• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Tristan Valmour 16 mai 2007 11:11

Bonjour Libertylover

Les sondages sur Agoravox n’avaient pas pour ambition de refléter l’opinion générale des Français, mais celui des Internautes, ce qui ne représente qu’une fraction de la population.

Or, les Internautes sont en majorité hostiles à Sarkozy. D’abord ils savent que Sarkozy s’est engagé dans la lutte contre la liberté d’expression sous forme de lois dont un volet seulement était légitime. Ensuite, les Internautes ont accès à l’information de manière horizontale, non plus verticale, contrairement aux médias traditionnels. Cela signifie que chaque internaute peut apporter sa contribution par des articles ou des commentaires. Les internautes sont ainsi de plus en plus souvent avertis avant les médias traditionnels. On y trouvera bien entendu de la désinformation, mais c’est aussi le cas des autres médias.

On peut légitimement comparer les médias internétiques aux premières heures des radios libres, et on y trouvera naturellement une expression libérée de la contestation. Vous pourrez être rassuré sur ce dernier point en observant ce que sont devenues aujourd’hui les radios « libres ».

L’objectivité n’existe pas dans les médias traditionnels, et on ne la retrouvera pas plus sur Internet, car l’Homme n’est pas objectif.

Agoravox est-il objectif ? Si cette question porte sur les auteurs des commentaires et des articles, la réponse est non. Si cette question porte sur une intention des dirigeants d’Agoravox ou du comité de rédaction de devenir un médium antisarko et probayrou, je ne sais pas.

Je suis intimement convaincu qu’il n’y a pas d’intention d’orienter politiquement le site. Pourquoi ? Parce qu’il perdrait des lecteurs, donc des moyens de financer le site ! Agoravox n’a donc aucun intérêt à devenir un organe partisan. Mais je peux me tromper. Tout dépend de l’autonomie financière et des soutiens d’Agoravox.

Reste en effet la représentation d’un fort courant antisarkozyste et bayrouiste. Mais cela représente tout simplement le courant des blogs ! L’analyse de la sociologie des électeurs de Sarko après le second tour a montré que les populations qui ont largement contribué à son succès se comptent parmi les plus de 60 ans et les dirigeants d’entreprise. Or, ces deux populations ne sont que peu représentées dans l’expression sur Internet.

Votre dernier paragraphe me semble dangereux parce qu’on voit trop bien ce que « débat de fond » et « a-priori réducteurs » signifient. Parce que ce qui l’est pour vous ne l’est pas forcément pour quelqu’un d’autre, or il faut prendre en compte toutes les opinions. En réalité, personne ne détient à lui seul la vérité car nous sommes trop ignorants. Au final, nous émettons tous des avis, non des vérités. Ceux-ci peuvent être plus ou moins éclairés, mais tous ont leur importance parce qu’ils expriment au minimum une opinion personnelle. Or, une personne, ça compte !

En revanche, je vous suis complètement sur le fait que l’on devrait débattre plus sereinement, sans invective. S’opposer est sain et constructif, mais sur les bases d’une discussion apaisée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès