• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Martin 30 juin 21:07

@jjwaDal
S’appuyer uniquement sur Wikipedia ne serait certes pas sérieux. J’ai déjà vu des choses fausses là-dedans et notamment concernant certaine personnalité ukrainiennes, ou certains mouvements : Secteur Droit par exemple. Pour ce dernier, puisqu’il n’y a pas d’ouvrage d’enquête sur ce mouvement (ou seulement des bribes le concernant), rien de mieux que de consulter leur site, leur programme, leurs articles, etc. Ou par exemple sur comment l’Ukraine traite sa population juive, rien de mieux que d’entendre directement cette population en parler, dans les sites qu’ils ont crées, dans leurs articles, leurs journaux, etc. Wikipedia ne nous dira rien là-dessus.
Ou encore sur l’idéologue principal de Poutine (tous deux par ailleurs bons amis), le nommé Vladislav Sourkov. Wikipedia ne nous aidera pas à connaître ses idées, sa vision géopolitique de la Russie. Ce personnage est peu connu des Occidentaux. Dans tel ouvrage que j’ai lu, il a été vaguement mentionné. J’ai cherché ensuite sur le net et suis tombé sur un site russe qui a publié un article de lui en novembre dernier. Google traduction m’a traduit cet article et un ami russe m’a confirmé que c’est bien ça ; en voici la conclusion (les modérateurs pro-russes d’Agora ont refusé de le publier, sans doute parce qu’il contrevient à l’opinion qu’ils ont de Poutine) : 

L’entropie sociale est très toxique. Travailler avec elle à la maison n’est pas recommandé. Il faut l’emmener quelque part au loin. Exportation en vue de son élimination sur un territoire étranger. Exporter le chaos n’est pas une chose nouvelle. « Diviser pour régner » est une recette ancienne. La séparation est synonyme de chaos. Ralliez les vôtres + divisez les autres = vous dirigerez les deux. La détente de la tension interne par l’expansion externe. Les Romains l’ont fait. Tous les empires le font. Pendant des siècles, l’État russe, avec son intérieur politique austère et sédentaire, a été préservé uniquement par une poussée incessante au-delà de ses propres frontières. Il a longtemps oublié et n’a probablement jamais survécu habilement d’autres manières. Pour la Russie, l’expansion constante n’est pas seulement une idée, mais le véritable existentiel de notre existence historique. 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Continuerez-vous à croire en la propagande russe ? Il me semble lire derrière vos phrases quelqu’un capable de douter ou de se remettre en question...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès