• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


CATAPULTE CATAPULTE 19 novembre 2022 13:44

 les États-Unis n’ont vu aucun problème à travailler en étroite collaboration avec Stetsko qui, dans sa propre biographie (1941), a écrit :

.

C’est exact ! Stetsko était un antisémite notoire et un fervent partisan de la doctrine nazie.

On était alors en 45, après la guerre, après donc que la barbarie nazie fût vaincue. La priorité était alors la sauvegarde de l’Ukraine et de l’Europe contre l’impérialisme de la Russie stalinienne... ce qui exigeait naturellement de faire avec le nationalisme ukrainien déjà existant, actif et organisé.

Les Etats-Unis n’eurent pas toujours le choix lorsqu’il s’agît de préserver la sphère de liberté occidentale du totalitarisme rouge...

Les Russes, de leur côté, se montrèrent moins scrupuleux et firent succéder aux camps nazis ceux du goulag où périrent plus d’Ukrainiens que le nazisme n’en avait tués...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès