• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Sylvain Reboul Sylvain Reboul 29 mai 2007 15:17

Je ne vois pas d’élément de morale dans le plaisir ou le douleur en soi : un douleur peut-être vécue comme bonne, lors, par exemple d’un exploit sportif, car ayant pour le sujet qui l’endure (endurance), afin de prouver aux autres et à lui même qu’il est méritant, une valeur moralement gratifiante ; un plaisir peut être nuisible et vécu comme démoralisant et dévalorisant, comme dans la consommation de la drogue par exemple, par la dépendance auquel la drogue soumet le sujet....

Il y a des douleurs heureuses et des plaisirs malheureux ! Comme bien sûr il y a aussi des douleurs malheureuses et des plaisirs heureux. Tous les philosophes moralistes et psychologues savent cela depuis Platon.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès