• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Mervis Nocteau Jérémy Cigognier 16 mars 17:45

@Jean Keim. Les conditions sont la base : conditions de vie, etc. sans lesquelles il n’y a pas de Vie. Parler de conditionnement est un abus de langage. Quant aux enfants sauvages, je vous parle de carences psycho-affectives irrécupérables, que l’on n’aquiert que dans l’acquisition de la culture, à commencer par le langage, au contact d’autres êtres humains, notamment plus développés. Il y a des enfants sauvages irrécupérables, des humains dénaturés, puisque la nature de l’humain est cultivée, culturelle : l’alimentation devient l’art de la chasse ou la gastronomie, le sommeil devient la literie, la copulation devient l’érotisme, selon mille et une variantes, et il y a autant de types d’humanité qu’il y a de types culturels. Evidemment, c’est moins évident avec la standardisation industrielle, qui singulièrement nous dénature car semble nous autoriser à renoncer aux cultures, du fait de ses automatismes confortables, et l’on devient médiocre...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès