• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Thelma Sanders Thelma Sanders 30 juin 2007 19:38

Je rejoins Zen afin d’exprimer ma satisfaction face aux rappels d’ordre historique. Néanmoins, même si nous comprenons mieux les enjeux, il me semble que nous sommes face à un constat d’échec. Finalement, nous avons pour une majorité d’entre nous, peu de prise sur la marche de l’Histoire. Les masses sont manipulables à souhait et on peut les mener au pire. Où que ce soit dans le monde, les masses ont élu démocratiquement ou cru le faire, des personnalités dont l’influence s’avéra néfaste pour une bonne partie du globe. Saisies par la peur, la terreur, par la foi ou par l’indifférence, les masses ont suivi ou peu réussi à inverser le cours des choses. On dit que l’Histoire ne se répète pas. Serait-ce vrai ? Pourrait-on imaginer qu’une société civile se donnant presque pour devoir l’impartialité arrive à freiner parfois une marche vers la catastrophe ? Y a-t-il d’autres pressions que la société cvile puisse exercer ou d’autres droits que le vote pour influencer un dérapage politique ? J’affirme ma foi dans l’instruction, plus les gens sont instruits, moins ils se laissent manipuler et trouvent les ressources intérieures ainsi que moyens de s’opposer à ce qui peut se révéler dangereux pour leur société ou le monde en général. Mais dans ce contexte, que dire des Américains, des Anglais qui acceptèrent toutefois à envoyer leurs fils mourir en Irak ? Ont- ils eu tort de ne pas s’opposer en masse à cette Guere ? Que ferions nous Français face à une décision d’engager le pays dans une guerre ? Le film de Marjane Satrapi pose peut être malgré lui ce genre de questionnement, il nous interpelle sur nos choix dans les moments de crise historique, l’auteure garde une image idéale d’un parti qui n’a pas fait ses preuves au pouvoir, elle sort d’un enfer, j’en sors pour ma part d’un autre et je tire la sonnette d’alarme, les commentateurs apportent leur propre vécu et réflexion sur le même sujet et arrivent à nous faire prendre conscience de l’ampleur des phénomènes historiques. alors n’y aurait-il pas de la place pour une réflexion autre sur l’avenir et sur ce qui nous reste à faire ? Respecteusement vôtre


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès