• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


masuyer masuyer 21 juillet 2007 13:28

Snoopy merci,

vous noterez que je fais rarement appel « aux compagnons de route » pour étayer mes dires, je salue votre honnêteté.

Romain,

Si vous lisez attentivement Marc Lavergne, vous verrez qu’il ne s’agit pas de schizophrénie. Il sépare deux choses, ceux qui commettent les exactions et ceux qui les encouragent. C’est à dire ce qu’il est convenu aujourd’hui d’appeler dans les médias « les milices arabes » et le pouvoir central de Khartoum. Et le schizophrénie serait plutôt celle de ce qu’il est convenu d’appeler la communauté internationale, qui s’est gardé d’intervenir pour ne pas déstabiliser la région.

Il semble qu’il y ait une opposition (qui n’est pas religieuse puisque nomades et sédentaires sont majoritairement musulmans) entre nomades et sédentaires, ce qui est une constante dans le monde entier, opposition qui n’exclue pas la cohabitation pacifique mais qui s’exacerbe lorsque, par exemple, les aléas climatiques rendent impossibles la subsistance de tous.

Sur l’aspect ethnique, il est à noter que dans la corne de l’Afrique, de nombreuses ehtnies se considèrent comme « blanches ». C’est flagrant en Ethiopie ou la minorité Amarhique se considère blanche par opposition aux autres qui sont noirs. Cela à d’ailleurs entrainé des malentendus quand des rastafaris, venus en Ethiopie (seul pays africain a avoir résisté à toutes les tentatives de colonisation) sous le Negus Sélassié avec leur concept de « négritude » qui ne pouvait être compris par des populations se considérant blanches.

Le pouvoir de Khartoum souhaitant s’approprier ces terres doit donc en déloger les sédentaires et arme donc les nomades, les excitent afin de semer la terreur et de faire fuir les sédentaires.

Le NIF est effectivement un parti islamiste, auquel s’est asocié Omar El Béchir (qui n’est pas islamiste) afin de conserver le pouvoir.

Le NIF a, je pense, tout intérêt à cet état de guerre civil. En effet, les guerres civiles qui durent entrainent des phénomènes de banditisme puisque ces guerres s’appuient souvent sur des groupes armés se payant « sur la bête ». Or, comme on l’a vu en Somalie, cela crée une anarchie, une absence de lois et de justice qui font passer l’application de la charia pour un progrès.

La question qui me préoccupe ici, c’est pourquoi le gouvernement Bush a préféré se lancer dans la guerre en Irak en 2003, plutôt qu’aller au Soudan, qui était plus urgent. A moins que les raisons d’agir n’est jamais été humanitaires.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès