• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Iceman75 Iceman75 27 juillet 2007 23:47

Rassurez vous, votre rêve peut devenir réalité. Oui la politique nucléaire française a quand même eu des avancées positives, mais souvenons nous qu’elle a été accompagnée au début par des recherches conjointes sur les énergies renouvellables : La Rance, Thémis, l’énergie hydroélectrique et même la géothermie... Depuis 20 ans, en dehors de quelques éoliennes, cela stagne. La France a été pionnières dans certaines de ces recherches et a tout laissé tomber car à court terme il ne lui semblait pas être possible de rentrer dans ses frais. Bon, on annonce un Themis II (ou 3 peut être car il y avait eu une évolution si mes souvenirs sont bons). C’est bien et espérons que les budgets de recherche iront à des solutions moins évidentes parfois mais o combien plus pérennes.

Je vois avec délectation que notre président a fait sa grosse gaffe de début de mandat. Nos voisins allemands sont furieux de cette décision. J’espère que le retour de baton sera à la mesure de l’acte.

Enfin, certains nous sortent les arguments que sans cela les pays pauvres resteront dans la misère. Mais pourquoi devraient ils copier nos erreurs alors que par leurs richesses naturelles ils ont des possibilités de se distinguer et même de devenir leaders avec notre aide. Oui souvenons nous que ce sont de ces pays que proviennent bon nombre des minerais exploités par des sociétés occidentales pour nous alimenter ensuite. Souvenons nous aussi de leurs positionnement par rapport au soleil. Ce que nous ne pouvons faire facilement chez nous peut très bien s’avérer une réussite pour eux. Et l’investissement consenti auprès d’eux leur permettra de développer des industries à forte valeur ajoutée dont ils manquent cruellement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès