• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ehryx 11 août 2007 01:44

Je ne suis pas traducteur professionnel, mais d’expérience, la correction approfondie d’un texte peut déjà facilement prendre une demi-heure par page. Si on compte 1 heure par page pour un traducteur très rapide, cela nous donne 600 heures de travail, + passage en correction chez l’éditeur, ce qui nous amène déjà à près de 20 semaines de travail. Sachant que la traduction est un travail ardu, et qu’il n’y a qu’une poignée de traducteurs, en france à être réellement capables de transcrire correctement un texte, en comprenant ses références culturelles, les expressions dans leur sens idiomatique, les subtilités des tournures de phrase... Le tout en maintenant à la fois un ’style’ le plus lisible possible en français (le style anglais, traduit littéralement, est le plus souvent une abomination), et la plus grande fidélité à l’oeuvre originale.

Si c’est pour faire de la traduction à la hache, avec approximations de langage à gogo, contresens et style franglais, en faisant bosser votre traducteur 120 heures par semaine, alors oui, il doit certainement être possible de faire ça en trois-quatre semaines (et oui passer par un éditeur, faire le dépot légal et imprimer, et je ne sais quoi d’autre, c’est autre chose que de poster un fichier sur un blog).

Mais à moins de ne vouloir lire ce septième tome que pour ingurgiter le plus vite possible son dernier chapitre et son dénouement, je doute que nous y trouvions notre compte.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès