• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


cimade63 cimade63 24 août 2007 15:52

ayons un regard lucide et reflechi :
- les ecarts de richesses, de protection, de droit, de sante, d ’education, d’alimentation, ..., entre etat ou individus ne cessent de s accroitre
- le droit inaliénable de chaque humain a maitriser son destin est une des bases de nos societes democratiques et fait meme partie du corpus ideologique du liberalisme

ces deux points cumulés nous font comprendre aisemment que le moteur des phenomenes migratoires est la fuite de conditions de vie degradantes, humiliantes ou insuffisantes à la survie. et non je ne sais quelle menace conspiratrice...

toute la complexite de la question reside dans cette problematique : privilégier le droit de chaque etre humain a s’etablir ou il veut ou privilégier le droit d’une population a exercer son autorité sur le choix des nouveaux entrants... « La réponse est dans le vent » dit la chanson ... toute la difficulte reside a placer le curseur entre ces deux propositions : defense des droits et libertes fondamentaux individuels et/ou défense de l’interet collectif (et non interet general, c est pas la mm chose ! )

mais y a t il des interets collectifs ou generaux s’il n y a plus de libertes et droits fondamentaux individuels ?

pour ma part je pense que nous devons tendre vers la libre circulation totale et maintenir les frontieres en tant que delimitation de l action politique et administratif d’une communaute nationale mais plus comme la protection d un territoire. voila l etoile, le chemin est long avant d y parvenir !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès