• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Chichile Chichile 3 septembre 2007 10:08

Maugis, ce que je conteste dans votre raisonnement, revenons-y.

Vous balancez que c’est bien fait pour la gueule de tous ceux qui sont morts en dehors de leur pays, dans des contrées qui ne sont pas les leurs, car ce ne sont que de sales envahisseurs impérialistes. Que ceux qui les ont tué sont des libérateurs, des héros, des purs, de vrais patriotes. Que le sang des innocents massacrés par les impéralistes ruissellait dans les rues d’alors.

Je vous dis tout simplement que vous ne pouvez pas vous permettre de dire ce genre de choses, que vous ne pouvez réduire la période des guerres d’indépendance à des tout gentils contre des tout méchants. Ce fut bien plus compliqué que cela, et que les saloperies ont été communes. Ca me parassait clair, mais je sens que vous le repréciser permettra de recentrer mon propos. De ce fait, je trouve particulièrement idiotes vos remarques sur Messmer, et qu’en tout cas, cela ne permet en rien d’aborder une discussion de façon tranquille.

Ce que je récuse avec la plus grande force, ce sont vos propos partisans et insultants pour l’intellect, qui tendraient à dire que l’URSS et son messianisme politique et militaire ont été force de progrès, que l’URSS n’a jamais envahi personne ni jamais utilisé la moindre des méthodes employées par les « oligarchies », et que finalement l’âge d’or du peuple russe, ce fut de 1917 à 1991. Car l’on sait que le niveau de vie dans les pays de l’Est était particulièrement élevé ; l’on sait que la stricte égalité entre tous les citoyens était respectée ; l’on sait que jamais Moscou ne s’est servie dans les richesses des pays par elle libérés en 44-45 ; l’on sait que jamais Moscou n’a tenté de trouver des ports en eau chaude, lui permettant de déployer ses flottes dans les mersdu globe autrement que quand il ne gelait pas. Et je pourrais continuer longtemps... Donc, votre « blabla » sur les sauveurs du genre humain, avec l’arbitre, s’il vous plaît.

Sur ce, vous esquivez une fois de plus Katyn. Là où vous avez des arguments pour répondre avec véhémence sur la ploutocratie et des déboires, là, rien, à part une pointe d’énervement que l’on sent poindre. Ne sauriez-vous admettre que les soviétiques ont tenté de détruire la culture polonaise, en éradiquant la majorité de son corps d’officiers ? Comme en 44, laissant les Allemands réduire Varsovie en cendres, pendant le soulèvement de toute la ville, l’Armée Rouge attendant sur les rives de la Vistule.

Ne sauriez-vous admettre la tyrannie rouge, monsieur Maugis ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès