• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


armand armand 16 septembre 2007 10:30

Le ’coquin bois de Boulogne’ n’est pas un service public accordé par les pouvoirs régaliens (certains peuvent le déplorer, certes).

Il existe, il est vrai, une pédagogie de l’argent - dans les dojos traditionnels japonais à mesure qu’on avance en grade on paie plus cher l’accès aux examens ainsi qu’aux enseignements. Comme chez les psy.

Mais dans le cas du Louvre, le seul résultat c’est de décourager les familles modestes, les occasionnels qui veulent rentrer rien que pour voir telle ou telle oeuvre (c’était mon cas quand, jeune étudiant, j’accédais au Cebinet des Dessins pour consulter les esquisses de Proudhon). Alors que les méga-groupes de touristes-en-masse pré-payés rentreront toujours.

Et franchement, je délore le nouveau système d’accès : je préférais quand le Louvre se visitait en partant discrètement du pavillon Denon. Quand il y avait encore un petit square ombragé. A bien y réfléchir je préférais quand il y avait encore tout un quartier d’hotels particuliers délabrés sis sur l’actuel Carousel. Mieux encore, quand les deux pavillons orphelins avancés comme des phares obscurs vers les Tuileries étaient reliés par le magnifique palais du même nom, que la Ruinepublique de 1871 a laissé tomber en ruines pour raser plus tard...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès