• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


ddacoudre ddacoudre 20 octobre 2007 00:27

Bonjour renaud.

Bon article dommage qu’il intéresse moins que les jeux du cirque, que je regarde aussi, en sachant où et l’essentiel.

En 99 j’ai écrit ceci : Ignorants de ceux que nous pouvons être, mais rassurés de ce que nous pouvons vendre et consommer. L’hégémonie de la loi du marché par sa vue à court terme et son sens du profit immédiat risque d’entraîner notre espèce dans une démarche irréversible, car il n’y a aucune possibilité de retour en arrière. La conquête mondialisée dans laquelle se lancent les pays industrialisés dans le sillage de la culture américaine, vise le marché des pays asiatiques, la Chine en particulier, qui elle-même tend par hégémonie à faire disparaître une culture tout aussi riche, celle Tibétaine. Il n’y aurait à avoir qu’une inquiétude relative (déchets) si l’industrialisation de la Chine se faisait en préservant sa culture ancestrale. Mais, si devant la culture commerciale colonisatrice s’effacent des quasi-sciences ancestrales et sa philosophie, nous aurons fait un pas de plus vers un monde unidimensionnel, donc totalitaire.

Cela en perdant la possibilité d’apprendre ou comprendre les mécanismes d’une culture riche en connaissances psychologiques, comme nous avons presque effacé « l’art de l’apaisement » de la culture grecque avec notre culture chrétienne.

Je n’étais pas favorable à l’entrée de la Chine et autres dans le libéralisme économique. Non que je veuille que ces peuples restent dans la misère, mais je pensais, que connaissant tous les méfaits que nous avons engendraient écologiquement, pour retenir un terme générique, ils seraient incités à la croissance sélective, pendant que nous nous irions vers une décroissance sélective. Je ne nourrissais pas d’illusion car les vitrines capitalistes sont puissantes, et Pierrefite dans son ouvrage quand la Chine s’éveillera avait anticipé cet évènement.

La machine est en marche dopé par les grands groupes internationaux et le désir des ces peuples de singer l’Amérique. Déjà l’Europe avait essuyé un refus en demandant à la chine de réguler sa consommation de pétrole pour éviter l’effondrement du cours, j’ai en mémoire qu’ils auraient répondu que son peuple aussi avait droit au confort dont usait les occidentaux. Je ne te garantie pas la phrase mais l’esprit.C’était au moment de la création de l’opep ou juste arès

Alors présenté comme tu le commentes on a envie d’y souscrire.

Cordialement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès