• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Blé 13 octobre 2007 06:14

« Les échecs sont patents notamment en matière d’illettrisme et d’exclusion scolaire. »

Cette année les crédits alloués à la lutte contre l’illettrisme ont diminué de 50% en Lorraine. Ce qui signifie que les centres de resources de lutte contre l’illettrisme vont fermer (Moselle, Meuse,pour les autres départements je ne sais pas)ainsi que des centres de formations.

Je ne pense pas que la volonté de l’état soit d’enrayer l’illetrisme car avec l’expérience accumulée de ces 10 dernières années, il est reconnu qu’une personne qui devient autonome au niveau de l’écrit est plus productive qu’une personne dépendant d’un tiers pour lire et utiliser correctement les écrits de la vie quotidienne. En sachant cela pourquoi l’état diminuerait-il les crédits ?

Les personnes qui ne savent pas lire ne se déplacent pas, elles ne veulent pas quitter leur quartier ou leur village pour aller vers l’inconnu car elles ne peuvent pas se repérer sur un plan, sur un tableau d’horaires, une direction, etc...Prendre les transports en commun ou passer son permis semble une épreuve insurmontable pour beaucoup de jeunes et de moins jeunes et limite la recherche d’emploi ou de formation.

Par ailleurs, l’expérience montre qu’il y a plus d’échecs scolaires dans les milieux où l’entourage adulte de l’enfant est en situation d’illettrisme ou maîtrisant peu ou pas du tout la langue française.La raison socio-économique arrive bien après la raison linguistique.

Donc la prévention de l’illettrisme chez les futurs adultes devrait passer par une réappropriation de l’écrit par les parents parallèlement à un soutien scolaire pour les enfants.Nous en sommes loin.

Les entreprises privées qui s’occupent du périscolaire et de l’aide aux devoirs se multiplient et sont encouragées par l’état, je ne pense pas dans ces conditions que l’état fasse quoi que ce soit pour favoriser le soutien scolaire gratuit. En diminuant ou en coupant les crédits aux associations qui font ce travail depuis des années l’état montre clairement que l’illettrisme est un problème dont la responsabilité est porté sur l’individu et c’est donc à lui de se débrouiller dans les offres que propose l’ économie de marché des services.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès