• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Vilain petit canard Vilain petit canard 7 novembre 2007 11:35

Les Prix littéraires ne sont pas des entreprises de classement de qualité, mais des entreprises de sélection de produits à vendre. C’est pour ça que les différentes techniques de pression y sont plus apparentes : soumission à l’autorité, entraînement par le groupe, etc.

De plus, il règne dans ce milieu une endogamie et une consanguinité telle (au sens métaphorique, naturellement, encore que...), que ça revient à un partage du marché de l’année entre différents acteurs (Truc, critique élogieux de Machin, est au jury Renaudot et pousse son éditeur Gallimard, en échange Machin, auteur et critique élogieux de Truc, pousse le Seuil au Goncourt, etc.). En gros, l’équivalent, dans l’industrie du livre, de l’entente illégale sur les prix dans les autres secteurs.

Faut-il en être déçu, comme vous semblez le paraître ? Moi, je ne leur accorde pas plus de valeur littéraire, que la dernière pub pour la Polo n’a de valeur d’agrément technique.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès