• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Thomas Thomas 12 novembre 2007 15:52

Le « bordel ambiant » est inhérent à deux phénomènes qui n’existaient pas avant la présidentielle :

- le départ de la majorité des cadres du parti

- l’arrivée de nombreux nouveaux adhérents suite à la création d’un nouveau parti

Si Bayrou réussi à mener presque sans équipage le navire Modem dans une mer houleuse, il aura démontré de grandes qualités de leader. N’importe qui peut tenir la barre quand la mer est calme, c’est dans la tempête qu’on reconnaît les grands navigateurs.

Je crois qu’il règne un bordel tout à fait similaire au PS. Quant à l’UMP, Sarko veille à ce qu’aucune tête ne dépasse et a supprimé le poste de président du mouvement pour plus de sûreté. C’est clair qu’il n’y a pas de bordel à l’UMP, c’est même plutôt le mutisme imposé.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès