• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Blé 18 novembre 2007 06:54

Entre le subordonnant et le subordonné il n’y a pas de place pour quoi que ce soit quelque soit la couleur de la peau.

Extrait d’un discours politique d’Aimé Césaire en 1945.

« Quand je tourne le bouton de ma radio, que j’entends qu’en Amérique des nègres sont lynchés, je dis qu’on nous a menti:Hitler n’est pas mort ; quand je tourne le bouton de ma radio que j’apprends que des juifs sont insultés, méprisés, pogromisés, je dis qu’on nous a menti : Hitler n’est pas mort ; que je tourne enfin le bouton de ma radio et que j’apprenne qu’en Afrique le travail forcé est intitué, légalisé, je dis que véritablement, on nous a menti : Hitler n’est pas mort ».

Quand j’appuis sur la touche de ma radio et que j’entends que des enfants de part le monde travaillent comme des esclaves, je dis que le totalitarisme de l’argent est bien installé.

Quand j’appuis sur la touche de ma radio et que j’entends que des enfants de part le monde sont soldats pour aller tuer d’autres enfants, je dis que l’on nous a menti : Hitler n’est pas mort.

Quand j’appuis sur la touche de ma radio et que j’entends que des hommes sont morts de froid dans la nuit, je dis que l’on nous a menti : les sacrifices humains sur l’autel de l’argent n’ont pas cessé, la décivilisation est en marche.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès