• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Marie 28 novembre 2007 09:52

Mon cher PDG, mettons tout de suite les choses au clair, je ne vante pas mon propre site, mais un site dont je suis client. Nuance de taille. Concernant de nouveau le 2003 by Bollinger, c’est son nom, je vous explique simplement que vos jugements à l’emporte-pièce genre millésime moins de cinq de vieillissement : pas bon, plus de 5 ans : bon, ne s’applique pas à cette bouteille puisque justement les conditions météos ayant été difficiles, Bollinger a décidé de ne pas sortir son millésime habituel : La Grande Année, mais une bouteille à part, élaboré de façon différente. Et je ne crois pas que l’on puisse soupçonner Bollinger de sortir cette bouteille trop tôt pour faire de l’argent. S’ils avaient jugé qu’elle devait encore attendre elle serait encore dans les caves de la maison. Donc votre fine analyse tombe à l’eau. Même si en général « c’est vous qui informez », il m’avait d’ailleurs échappé que vous étiez la voix des vignerons de champagne, vous manquez un peu de discernement, la récolte 2003 n’a pas été mauvaise, mais a été faible en quantité, avec certaines parcelles qui n’ont même pas pu êtres vendangés. J’en viens ensuite au fait que vous ayez « goûté des centaines de leurs cuvées », c’est l’éternel débat en la qualité et la quantité, et si cela renforce l’idée que vous êtes un excellent leveur de coude, cela ne prouve rien quant à la connaissance que vous avez de ces vins. Et puisque vous me posez la question, figurez-vous qu’étant de la région je crois avoir goûté beaucoup de champagne, et pourtant je n’arrive toujours pas à en parler avec la même assurance péremptoire que vous. D’ailleurs effectivement, on ne fait pas le même métier, car je vous rassure vous n’informez pas (quel est votre numéro de carte de presse ?), mais vous vendez vos guides que vous vantez à longueur d’articles plus ou moins intéressants sur vos blogs (combien en avez-vous, 10 ou 20 au moins ?) histoire d’en écouler quelques exemplaires de plus et de vendre vos pages de publicités un peu plus chères l’années suivante. Enfin affirmer que vous ne vous contentez « pas de recopier un dossier de presse publicitaire pour parler d’un vin », ayant parcouru votre Bible, je ne le dirai pas avec autant d’assurance...

Effectivement le débat est clos.

Sans rancune PDG


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès