• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Philippe Vassé Philippe Vassé 8 décembre 2007 13:28

Ronchonaire,

Vos remarques souvent fécondes au débat sont aussi instructives sur le fond.

Que l’UE soit une structure non-démocratique, l’absence « hallucinante » de prévision naturelle et spontanée par les dirigeants de ses Etats membres de consultations des citoyens et des peuples en est la marque effarante, en tout cas pour tout démocrate.

Une preuve : le Parlement ne décide rien, c’est une Commission non élue qui rédige et fait appliquer de force -sous peine d’amendes- des textes qu’elle recopie des documents remis par des lobbys qui sont si structurés à Bruxelles qu’ils ont des locaux à leur disposition et un service spécifique de l’UE pour mieux les écouter !

Où sont entendus et écoutés, voire pris en compte les demandes des citoyens ?

La BCE est indépendante des élus, tant du Parlement européen que des gouvernements des Etats membres. Elle ne rend de comptes à personne. Où est ici le principe des contre-pouvoirs et du contrôle des élus du peuple sur cette institution-clé ?

Un organisme multi-étatique sans contrôle de personne sur lui, comment s’appelle ce principe ?

Ce qui me semble parfois « hallucinant » est qu’il y ait encore des citoyens, certes de moins en moins nombreux, qui puissent avoir une forme de « nov-croyance » et qui voient encore dans l’absence de démocratie et de structures de contrôle au sein de l’UE un modèle de démocratie !

Même formellement, les Banques Centrales chinoise, russe ou cubaine sont contrôlées et dirigées par les autorités élues ( je laisse de côté le« caractère » de ces diverses élections), je m’en tiens à la forme.

Et que sont des députés d’un pays qui doivent voter, pour « application dans le droit national » des directives d’une Commission non-élue alors qu’ils sont censés voter pour les seuls intérêts de leurs électeurs-mandants, le tout sous peine d’amendes publiques ?

A cette aune, les députés ne sont plus les représentants du peuple, ils deviennent des auxiliaires de la Commission européenne et de ses directives.

Hallucinant, avez-vous écrit ? Oui, et de plus, c’est la vérité telle que tous le constatent.

Bien cordialement,


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès