• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


eric 31 décembre 2007 18:42

Il me semble que la Russie est plus un pays étendu qu’un « grand pays »

Ce qui fait sa « grandeur » relative en dehors de sa surface,c’est : Des matières premières Des armes en particulier nucléaires. Un contexte démographique très favorable à court terme. Son peuple,(mais là, c’est subjectif)

L’élément démographique joue en ce moment à plein en faveur du pouvoir en place.

Pas d’enfants, qui coûtent cher en soin éducation etc.. Pas de retraités ou peu s’en faut. Avec une espérance de vie remontée à 59 ans pour les hommes, la Russie est un des seuls pays développé à avoir résolu la question du financement des retraites. En payant des retraites de misère d’une part, par la disparition physique des retraités d’autre part. Peu de soins pour l’ensemble de la population comme le signale très bien l’article. Avec une politique du même ordre en France on aurait quoi, 20 point de PIB à redistribuer en plus ?

Malgré ce contexte extrêmement favorable, peu d’investissements publics. Je viens de faire la route de Moscou Riga, grand axe si il en est, elle est à peine carrossable à partir de Rjev. Les écoles sont dans un état déplorable et le contraste est frappant avec la Pologne ou on a le sentiment que dans chaque village, l’école vient d’être refaite et ou les routes sont des routes et pas des directions......

Une exception, les dépenses militaires et de police..

Les pays limitrophes sont moins motivés par un ressentiment que par la conscience que les gouvernants russes ne sont sensibles qu’aux rapports de force. En Estonie, par exemple, la Russie se comporte effectivement comme un gamin capricieux, de mauvaise foi et plus musclé que les autres qui utilise tous les moyens pour intimider au lieu de tenter de gérer par le dialogue le difficile problème de la minorité russe.

État social. La législation en vigueur fait qu’une grève légale est une quasi impossibilité. Le fait qu’il y en ait est donc particulièrement révélateur.

Corruption : Augmenter les salaires de 14% pour les fonctionnaires pourrait s’avérer d’une efficacité relative quand l’inflation officiellement admise est de 12% pour 2007 Un ami proche du pouvoir me dit qu’on commence effectivement à arrêter des fonctionnaires pour corruption et que le pouvoir incite les racketté à dénoncer les racketteurs. Mais un autre ami qui vit de la vente de permis de travail aux migrant des républiques soviétique me dit que le prix à augmenté parce que le fonctionnaire central qui vient d’acheter le poste aux enchères doit rentabiliser le coût de son achat. C’est peut être pour cela que le fonctionnaire local dont je dépends pour un éventuel permis de séjour qui devrait être de droit compte tenu de ma situation ne me demande que 3000 $. Lors de mon dernier voyage à Volgograd, les amendes policières m’ont coûté plus cher que l’essence. Et ce n’est pas parce que je suis étranger. Il en est allé de même pour mon voisin sur la route de Sotchi. Quand au exemptions de service militaire, le tarif semble rester assez stable. Peut être que les 18% de l’armée ont joué un rôle positif. Enfin, pour les russophones, un tour sur internet permet de se faire une idée du « cout » d’un diplôme.

Les convergences éventuelles entre Chine et Russie ne peuvent être que conjoncturelles, ponctuelles. Tous les militaires russes savent que la vraie menace stratégique pour la Russie est chinoise et que de ce point de vue, l’Amérique est presque un recours potentiel. Le seul point de convergence réelle est la volonté qu’on les laissent traiter leurs peuples comme ils l’entendent.

J’imagine que Poutine et ceux qui l’entourent ont pris toutes les précautions possible pour garder le contrôle de Medvedev. Cependant, croire qu‘une personne, investit de la légitimité du suffrage universel, (quel que soient les modalités de déroulement du scrutin) et détenteur institutionnellement de très nombreux pouvoirs, acceptera durablement de s’effacer me paraît être à tous le moins risqué, même si c’est « un ami de trente ans« .

En revanche, il semble positif que les Poutiniens aient imaginés ce scénario alambiqué pour donner l’impression de respecter la constitution. Ils auraient pu simplement maintenir Poutine au pouvoir et personne n’aurait rien pu dire ou faire. Ce respect pour les apparences d’un principe est plutôt positif.

Cependant, si continuité il doit y avoir en Russie, il me semble que c’est un peu celle d’une certaine imprévisibilité.

Quand à la politique volontariste en matière démographique elle pourrait assez rapidement rencontrer les limites de la popularité de Poutine. Le Mouvement, Nashi, les jeunesses poutiniennes, pour préparer le terrain, à fait récemment campagne contre le port du string, comme « nuisible aux capacités reproductrices de la jeune fille russe« . Il suffit d’avoir fait une foi un tour à Moscou pour deviner que les masses concernées vont avoir du mal à adhérer....

Alors je ne sais pas si la Russie est aujourd’hui un grand pays mais les russes restent certainement un grand peuple. Les positions anglo-saxonnes qui reviennent à prétendre que ce peuple est aussi apte à une vraie démocratie qu’un autre en Europe me parait finalement plus respectueuse du peuple Russe.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès