• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


SANDRO FERRETTI SANDRO 10 janvier 2008 17:55

1/ Sur les non-lieux, acquittement et relaxes :

Avant d’aviser l’interessé qu’il est radié du STIC, il faudrait encore que ceux qui le gèrent (la police) en soit elle-méme avisée, ce qui n’est quasiment jamais le cas (sacro-saint principe de la séparation des pouvoirs). On ne peut pas reprocher à la police d ene pas faire le siège, plusieurs années après dans les affaires criminelles, des comptes-rendus d’ausiences, arréts et articles de presse spécialisée dans les faits divers.

Donc le problème existe, mais il ne faut pas sombrer dans la paranoia et y voir une volonté délibérée du Ministère de l’iNtérieur de nuire. Comme souvent en France, la vérité est ailleurs : administration et querelles de clochers...

2/ Statistiques :

Rien à voir. Le recensement des crimes et délits et de l’efficacité policière se fait en amont, dès la présnetation au Parquet et la mise en examen , via l’Etat 4001.

Garder induement dans les fichiers des noms d’individus relaxés, acquités ou amnistiés ne profite donc pas à l’efficacité statistique policière , mais.. Judiciaire.

Ne nous trompons pas de crémier dans cette longue chaine pénale.....


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès