• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


samedi 10 janvier 2008 16:51

Tout au contraire, mais tenez compte des circonstances. Qui étaient candidats aux primaires : DSK, Fabius et Royal. Fabius noniste, n’était pas populaire, DSK aurait pu l’emporter si Royal n’avait pas été soutenue par des militants de la dernière heure. Les jeux étant faits (ou pipés), il ne convient pas d’utiliser cet argument.

Elargissons le tour, nous avions 3 candidats majeurs ouistes : Sarkozy, Royal, Bayrou. Cela devait-il faire changer la perception de l’Europe aux électeurs réfractaires ? Si oui, ne nous retenons pas, votons. Dans le doute : abstenons-nous. Et le tour est joué. Des fois qu’en fait, ce maudit électorat décide de n’en faire qu’à sa tête car décidément on ne peut se fier à personne.

A mon avis, c’est le doute qui les contraint à faire l’impasse sur le referendum, et ce d’autant plus que Sarkozy fait à peine mieux en terme de popularité que Chirac et Villepin à la fin de leur mandat. Il n’a plus de marge pour convaincre et aucun résultat dont se targuer. Le "non" pend donc au nez de Sarkozy mais aussi de Hollande par ricochet car lui aussi est devenu impopulaire.

 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès