• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Djanel 17 janvier 2008 21:56

 

Me taper sur l’épaule, hé laisser moi rire et en vous répondant, Monsieur, je vous en prie ne rester pas hors sujet et aller donc apprendre à lire avant de vouloir me donner des leçons.

 

Quant à votre jugement sur ma susceptibilité, il est encore hors sujet et rien dans ce que j’ai écrit ne justifie un tel jugement. Il n’est donc pas analytique mais synthétique et par conséquent arbitraire.

 

Encore une remarque sur votre manque de clairvoyance. Dans le commentaire sur lequel vous avez cliqué pour me répondre vous n’avez pas remarqué ce que je disais :

 

 « Je crois que cette loi n’a jamais été abrogée bien qu’elle soit devenue tout à fait obsolète et inapplicable depuis la révolution française puisque le Vatican n’est plus désormais notre législateur »

 

D’abord je dis que ce texte est une loi et vous ne pouvez pas me contredire sans vous tromper parce qu’elle a été réellement une loi qui exemptait les ecclésiastiques du droit commun. Cette loi n’autorise que les ecclésiastiques à pourvoir racheter leur crime pour éviter une condamnation. Elle est typique du système aristocratique.

 

Ensuite, je dis qu’elle a été abrogée à la révolution française. Idem impossible de me contredire sans tomber dans l’erreur puisque les révolutionnaires ont détruit le régime aristocratique pour instaurer la république.

 

L’église, je l’affirme hasardeusement, ne la jamais abrogée pour elle même puisque le problème se pose avec les indemnité qu’elle versent au victime pour arrêter les procès.

 

La loi morale qui est inscrite dans la raison de tout homme est immuable parce qu’elle est nécessaire. Si elle disparaissait pour réapparaître autrement, il n’y aurait jamais eu de moral chez l’homme et nous serions semblables aux animaux.

 

Je ne veux pas polémiquer avec vous plus longtemps mais sachez qu’avec vous le débat n’a pas atteint de grand sommet comme l’espérait probablement l’auteur de cet article. Un coup pour rien. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès