• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Wlad Wlad 21 janvier 2008 10:50

Très bon article, excellent dans l’art du funambule (ni bêtement approbateur ni méchamment méprisant).

Je te rejoins sur la grosse différence entre AvPR et la saga Alien. Les deux n’ont pas grand-chose à voir. Faut-il pour autant dénigrer AvPR ? Certes, il n’y a que peu de scénario, et un jeu d’acteur de la fadeur d’une endive crue, à l’inverse des Aliens, qui reposent sur des histoires de psychologie humaine en milieu hostile et sur les épaules de S. Weaver. Mais les deux AvP (celui-ci en particulier) ne viennent-ils pas justement satisfaire cette frustration que l’on ressent à la vision des Aliens, de ne voir que si peu les créatures ? (Impression renforcée, je crois, par les versions longues des films, qui en profitent pour s’étendre sur les personnages et non sur la barbaque).

Je ne pense pas que ce film soit gratuit et qu’il ne satisfasse que ses réalisateurs et les spectateurs (je ne vais pas dire kékés, j’en fais partie ;) ) dilettantes. Il y a une véritable demande d’un film qui contrebalance la discrétion des Aliens dans leur saga. Or le filon AvP est énorme aux Etats-Unis, donc il était logique que, quitte à dénaturer le jeu vidéo qui constitue la pièce maîtresse de la série AvP, les studios profitent de l’opportunité (les BDs sont plus dans l’esprit du film que le jeu vidéo, il n’y a pas vraiment trahison du matériau de base).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès