• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Gilles Gilles 8 février 2008 13:42

Il y a plusiueurs aspects importants oubliés dans cet article et qui vont bien plus loin que la simple maitrise de l’outil de production. La délocalisation en douce.....avec le consentement tacite des décideurs au pouvoir.

Un. Délocaliser rime plus souvent avec création de bureaux et d’usines à l’extérieur sans licenciements secs en France. Tous les nouveaux investissements sont réalisés ailleurs et du coup le taux d’emploi baisse en France avec le temps, mais cela ce voit moins. Ce qui permet aux délocalisateurs d’éviter de se coltiner une image déplorable en France de "voleurs d’usines’ et de claironer partout qu’ils ne nuisent pas aux pays.

Deux. Pour délocaliser en douce, on peut aussi se séparer d’acitivités confiées dorénavant à la sous traitance (française ou etrangère) Pas de licenciements secs non plus, l’image est sauf. A la charge du sous traitants ensuite de transférer par petites touches, invisiblement, son activité à l’Etranger dans les pays a bats coûts. C’est le système de fonctionnement des grosses SSII.

En regardant plus loin, on s’apperçoit que petit à petit l’activité se barre puisque rien de nouveau n’est crée sur le territoire et des pans entier de l’économie finissent par disparaitre

Ex : Airbus va créer des usines en Chines et surement aux USA...mais rassurons nous sans licenciements sec en France. Evidemement on finira par se rendre compte que le nombre d’employés travaillant pour Airbus baissera inexorablement en Europe et augmentera ailleurs, jusqu’au jour où tous les nouveaux modèles d’avions seront réalisés et assemblés ailleurs......et que le CA d’Airbus sera bien plus élevé en Chine ou aux USA. L’Europe ne gardera que les sièges administratifs et peut être un peu de R&D (et encore...). Evidememnt isl ne paoieront plus d’impôts etd e charges en Europe mais on pourra toujours se branler en disant Airbus quel succés européen..

Airbus se sépare d’usines (meaulte, St Nazaire..filés à Latécoère) et de département entiers, donnés aux sous traitants. Latécoère va ensuite créer ben Tunisie des usines pour 1000 employés pour créer les pièces auparavant faites dans ces usines...mais rassurons nous sans licenciements sec en France ....mais aussi sans investissements conséquents nouveaux en France.

Les services informatiques sont emblématiques. Airbus les sous traitent quasiment tous et de plus en plus au forfait. D’abord aux sociétés locales, qui en formant des groupes internationaux délocalisent petit à petit en Roumanie, Inde, Maurice, Chine. J’en sait quelque chose,c’est mon job actuel. Dans ma boite, il y a en permanence un roulement de 10 à 20 indiens qui viennent se former sur les produits qui leur sont transférés, et certains jours, le poste de garde d’airbus à Toulouse est blindé d’indiens venus chercher leur pass

 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès