• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Marc Bruxman 27 mars 2008 19:53

Je suis assez d’accord avec vous quand vous dites que l’on approche d’un tournant pour le monde occidental. Mais pas pour les mêmes raisons. Je vous cite :

Assiste-t-on à un processus d’assèchement du progrès, émanant autant des sciences politiques, des inventions sociales,

Paradoxalement ce ne sont pas les idées qui manquent sur le terrain mais c’est la remontée de ces idées au niveau national qui est bloquée. Il n’y a pas que le PS et l’UMP en France ! Que ce soit les blogs, le logiciel libre, la musique libre (comme Jamendo) tout est justement en train de changer en matière sociale. Et on parle bien de changement radicaux ! Le blog a révolutionné la presse et la diffusion de l’information. Le MP3 révolutionne la musique, le logiciel libre révolutionne même jusqu’au rapport entre la production et le capitalisme !

Seulement justement cela va tellement vite à la base de la pyramide que le sommet ne suit plus. On arrive alors effectivement dans un monde dangereux.

Je détaillais cela dans cet article que j’avais écrit :

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=10198

que de la technique ainsi que dans le domaine de l’art. Les grands laboratoires ont ralenti leur acquisition de nouvelles molécules. Les innovations technologiques semblent marquer le pas, tout comme les progrès dans la recherche.

Pour la recherche je suis partagé. Dans certains domaines il est vrai on trouve moins vite qu’avant. Parfois comme pour la pharma c’est en grande partie du à des contraintes réglementaires. Dans les années 50 et sans principe de précaution, on pouvait tester et commercialiser plus de molécules que maintenant. De même pour les OGM, les recherches sont grandement freinées par le climat actuel. De façon générale la recherche en génétique a quand même avancé même si il est vrai qu’on y comprend toujours pas grand chose.

Quelque chose auquel je suis par contre sensible c’est qu’il est de plus en plus difficile de vulgariser la science. J’ai l’impression que jusque à une époque récente les scientifiques arrivaient encore à faire passer ce qu’il y avait de beau dans leur métier et le grand public pouvait au moins saisir à quoi cela servait. Aujourd’hui la plupart des recherches en biologie par exemple sont très difficile à vulgariser. Avant la science expliquait des phénoménes de la vie de tous les jours. On en est aujourd’hui bien loin. On peut dire "ca va servir à guérir la maladie chose" mais les détails internes sont incompréhensibles pour qui n’a pas recu une formation ou ne veut pas y passer du temps. Pareil pour la physique ! La théorie des cordes ce n’est pas à la portée du premier venu.

Un exemple flagrant c’est que la plupart des gens mêmes non scientifiques connaissent des gens comme Pasteur ou Einstein. Peu de non scientifiques connaissent le nom de Claude Shannon dont le travail a pourtant eu une influence majeure sur le vingtiéme siécle et le début du 21ème. (La révolution numérique c’est sa théorie qui l’a rendue possible).

En fait dés que l’on dépasse justement la seconde guerre mondiale, les travaux des scientifiques deviennent peu à peu obscures pour le commun des mortels.

Pour ce qui est de la technique je ne vois pas réelement de ralentissement et pourtant c’est mon boulot. Le probléme c’est juste que l’on s’habitue. Voir un ordinateur doubler de puissance tous les deux ans ca n’émerveille plus personne. Mais il continue de doubler de puissance. En fait la technique va tellement vite que les gens la considérent comme un du, comme quelque chose de secondaire. Le papier électronique va bientot arrivé et je vous met mon billet qu’il va être adopté rapidement mais les gens ne s’en émerveilleront pas. Ils l’utiliseront juste sans penser que cet objet représente l’aboutissement de dizaines d’années de recherche.

Le monde de l’art paraît voué à la réplique d’anciens plans, la copie de styles. Les nouveaux acteurs de la pop, de la chanson, sont tout autant médiatisés mais quelle fadeur, quelle banalité, quel manque d’innovation masqué par quelques postures et travails vocaux

Alors la pas d’accord du tout. L’art ce n’est pas ce que montre la télé ! Il ne faut pas confondre l’art et le show business.

Entre 1980 et 2008 on a vu émerger deux styles de musiques radicalement nouveaux : Le Hip Hop et la Techno. Ces styles ont foisonnés en genre et sous-genre. La télé n’en a relaté qu’une très faible partie. Après le fait que l’on aime ou pas est une autre histoire. Mais on parle ici bien de styles de musique que l’on avait jamais entendu avant.

Le cinéma prend de la maturité aidé par des innovations techniques. Ce qui permet aux réalisateurs d’en jouer et parfois de s’affranchir des carcans du genre. Du cinéma à la Darren Aronofsky c’est récent. Pareil pour American Beauty dont on parlait récemment sur ce forum. C’est il me semble une façon assez originale et nouvelle de raconter une histoire.

Et même des prods plus classiques comme le fabuleux "Into the wild" (merci Sean) ont largement puisées dans les récentes innovations techniques. Ca ne se voit pas mais en 1990 vous n’auriez pas tourné ce film. Enfin si vous auriez raconté la même histoire, mais avec des moyens différents. Une partie de la magie de ce film c’est que la technique est bien la mais cela ne se voit pas.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès