• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Ajax Ajax 2 avril 2008 10:21

Je vois qu’une fois de plus c’est ma faute... Je n’ai pas su accueillir les populations immigrées qui se sont installées en France. Je me suis montré froid, sinon franchement hostile. Et maintenant que la situation vire de fait à une intégration à l’anglaise, moi qui vis à Argenteuil (95), je suis bien attrapé…

Je comprends parfaitement votre argumentaire, j’y souscris même. Rien à dire là. Mais cette explication ne vaut pas excuse. Elle n’est même pas une solution à l’intégration (par la communautarisation) que vous semblez appeler de vos vœux. Elle culpabilise d’un côté et exonère de l’autre sans apporter de solution concrète, claire.
 
Et, en attendant, moi qui ne suis pas sociologue et qui ne vis pas de ce genre d’exposés, je ne me reconnais plus dans ma ville, ni dans mon immeuble. La communauté de destin ? Je ne la vois plus. Et je ne suis pas sûr de la désirer encore… « Nation, plébiscite de tous les instants » ? Bof…
J’ajouterai enfin, au risque de déborder du sujet de cet article, que le Contrat Social qui nous lie me semble rompu pour d’autres raisons encore : l’occupation hostile du hall de mon immeuble, les dégradations que les résidents font subir au quartier, la crainte pour mon emploi, la disparité croissante des revenus et mes difficiles fins de mois, la perte de repères etc. font que le premier de mes droits politiques, ma sécurité prise au sens large, n’est plus assuré. Je me sens grugé.
 
 
PS : je trouve mes impôts top élevés et je n’ai pas envie de payer mon ticket de bus non plus (au moins de ce point de vue je suis resté bien français).
 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès