• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Boileau419 Boileau419 1er avril 2008 04:23

"Je pense que beaucoup de gens de ce forum ne sont jamais allés en Chine (encore moins au Tibet). Ne croyez-vous pas que vos jugements sur la Chine sont parfois tronqués ? Je voudrais vous dire qu’il faut voir le progrès qu’il y a eu depuis 20 ans dans ce pays, que ce soit en matière d’économie ou de droits de l’homme. Bien sûr on est encore très loin d’une démocratie, mais nous sommes d’accord que cela arrivera avec le progrès économique et social, non pas avec la violence ou imposé par une force politique (ou militaire) extérieure. Contrairement à il y a 20 ans, aujourd’hui, les Chinois ont la liberté (quoi que encore limitée) de critiquer le gouvernement et un accès à l’info relativement large. De plus, beaucoup de jeunes sont allés à l’étranger, en général ces gens ont une vision plus complète, parfois plus juste sur ce que se passe en Chine."

1 Je suis allé en Chine et j’y vis depuis très longtemps. A vrai dire, le fait d’etre sur place n’est pas une garantie d’objectivité. Pas plus que le fait d’etre loin. La vérité n’a rien à voir avec l’endroit où l’on se trouve, mon cher.

2 Il y a eu des progres, dites-vous. Oui, il ya plus de marchandises dans les magasins. Il y a meme un luxe insolent dans les grandes villes. En quoi la richesse créée rend-elle justes les actes du gouvernement chinois ? Voulez-vous dire que du moment que je gave la majorite de la population de nourriture et d’objets plus ou moins utiles je peux me permettre de mettre les dissidents en prison et meme en camp de reeducation ? L’argument est faux, je crois.

3 Pas de changement sans violence ? Vous semblez oublier que la modernisation de la Chine est le résultat de mouvements très violents et qu’il y a eu une guerre civile pour imposer la pax communista actuelle. On aimerait que tout progres soit le fruit de la concertation et du dialogue, mais la vérité historique est tout autre, hélas. Donc votre affirmation est complètement erronée. La violence peut débouccher sur des changements. C’est meme dans l’essence du marxisme que de proner le progres par la lutte.

4 Les Chinois n’ont pas le droit de critiquer le gouvernement. Sauf sur certains points très limites et bien delimites. On peut critiquer la corruption quand elle ne remonte pas trop haut ; on peut faire des remarques sur tel ou tel point de la politique du gouvernement ; on peut e plaindre de la mauvaise qualité d’un produit. Mais aucune critique fondamentale ou qui n’est pas dans l’air du temps n’est permise. Le mot d’ordre est toujours et partout : ne parler que de ce qui est positif. Et du négatif quand ça arrange les dirigeants (qui ont leurs raisons pour le faire). Pour donner un exemple, on a parlé abondamment du Thibet dans la presse chinoise. C’était négatif, mais aussi très positif pour le gouvernement qui a pu ainsi souder la population et se livrer à une attaque en règle contre le Ben Laden local (le Dalai). En plus, les Chinois ont pu aussi injurier les médias occidentaux, si qui leur fait beaucoup de bien, eux qui sont si complexés de tout devoir à l’Occident après avoir foulé aux pieds leur propre culture (et qui sont privés d’injurier leur propres dirigeants, haha)...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès