• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


pdth pdth 14 avril 2008 22:40

La situation actuelle ressemble à une de ces tranquilles balades effectuées en altitude le ciel est bleu , tout est calme , rassurant , les imprudents sont en shorts et en tee shirt ...... les gros nuages noirs sont justesderrières les crêtes .........dans quelques minutes le tonnerre ...le vent la neige et le froid.

Le système bancaire et financier mondial est sur la corde raide , une erreur et tout s’effondre par un effet domino devastateur ...un groupe bancaire moyen porte des engagements bancaires , bilans et hors bilans supérieurs à la collossale dette de l’ Etat Français ...si ce scenario se concrétise , les banques centrales ne pourront rien , les états devront nationaliser et mutualiser des pertes abyssales.

La crise qui a mis le japon au tapis depuis 20 ans ..... à l’ échelle 1000.

il convient de ne pas se méprendre sur la probabilité d’un tel évenement , elle reste faible mais par rapport aux conséquences d’une telle crise , sa probabilité est totalement terrifiante.

S’imaginer qu ’une crise de l’ampleur de celle que nous connaissons vas se cantonner à, la seule sphére de la finance n’est pas raisonnable ...le pire n’est pas sur ............il est juste possible . Depuis le milieu des années 90 , la croissance des Etats Unis a un carburant : l’endettement , aujourd’hui les raffineries sont a panne et pour un moment . Pour faire du crédit les banques ont besoin de fonds propres ......ces dernieres pourraient perdre 1000 Milliards de dollars dans la crise .......potentiellement c’est donc 12.000 milliards de capacité de production de Prêts bancaires qui sont anéantis (compte tenus des ratios FP/ crédits qui régissent l’exercice de l’activité bancaire).

Concomittament à cette destruction massive de richesses (et plus grave de capacité à créer de nouvelles richesses) , notre monde rentre dans l’ ére de la pénurie , de la pénurie de matières première , de capcité de production et aussi probablement de matières aliementaires ....

Même si cela peut paraitre édifiant , cette entrée dans une ére de pénurie va peut-être nous permettre d’ éviter le pire , la baisse générale des actifs..... la spirale déflationniste .....la crise de 1929.

Nous nous trouvons donc dans une situation au combien perilleuse et qui ne sera pas sans conséquence , soit les tensions inflationnistes cessent par un effondrement de la demande globale et nous avons toute les chances de nous retrouver dans un dramatique schema 1929, soit les pressions inflationnistes liées à des capacités de production insuffisantes et qui n’ont plus les moyens de se developper l’emporte et nous rentrons dans une période de stagflation qui durera le temps qu’il faudra aux investissements pour relancer la production.

Dans les deux cas .... nous arrivons dans une période de haute turbulence ..économique et géopolitique.

 A noter ,même si cela reste une simple hypothèse,, que cette crise pourrait marquer un net rééquilibrage des richesses des pays les plus développés (qui supporterons l’essentiel des coûts directs de la crise financière actuelle) en faveur des nouveaux pays industrialisés qui disposent aujourd’hui d ’énormes liquidités.Il n’y a pas de certitudes en la matière car il est difficile de mesurer l’importance des actifs "pourris " qui pourraient être detenus pr ces pays et leurs banques , d’autre part leurs aptitudes à l’investissement adéquat ne sont pas démontrés (cf les investissements massifs réalisés recement par des fonds arabes et chinois en faveur de la citibank et de UBS .....des milliards envolés quelques jours après avoir été investis.....).

 

Plus anecdotiquement (et totalement hors sujet)  :

 

A tout ceux qui se réjouissent par avance d’un eventuel affaiblissement de capitaliseme libéral , d’une part une crise bancaire n’est pas inhérante à un système libéral et d’autre part le libéralisme aujourd’hui n’est plus une théorie mais mode de focntionnement naturel , désormais les technologies permettent de déplacer enquelques micros secondes des milliards , le siege sociaux d’entrperises ...en quelques heures des capacités de productions les cerveaux qui vont avec .... sauf à supprimer ces moyens techniques ce qui est peu envisageable , aucune politique étatique ne peut plus efficacement être menée au niveau nationale par des états , quant à l’hyptothèse d’une gouvernance mondiale elle parait assez éloignée en terme de calendrier, de plus si elle devait aboutir serait elle démocratique ? les européens y serait assez favorables , les Usa à conditions d’être les seuls à décider , les arabes à conditions que les régles de l’islam régissent cette gouvernance , les Chinois seraient prêt à l’accepter mai s dans le cadre d’un stricte contrôle des individus, les dirigeants des républiques bananières pour leur part n’ exigeraient certainement que les flux financiers de ce gouverment mondial transite par leurs comptes personnels, enfin les français exigeraient uniquement le ministère de l’éducation mondiale pour pouvoir faire la leçon à la terre entière smiley

Bien cordialement

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès