• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Gazi BORAT 18 avril 2008 11:36

@ LERMA

Herbert Von Karajan n’a personnellement exterminé personne. Il n’a pas participé non plus à la "chaine bureaucratique criminelle" tel, par exemple, un aiguilleur de la Reichsbahn envoyant un wagon plombé vers l’Est.

Ce que l’on peut lui reprocher, c’est sûr, c’est un certain opportunisme car le vide laissé par les mesures "d’aryanisation" du monde musical allemand lui profitèrent directement et cela, à ce que je sache et d’après ce qu’il en a exprimé, ne semble pas lui avoir posé de problèmes de conscience.

Il fut adhérent, semble-t-il "sincère" aux thèses nationales socialistes, et portait l’insigne cerclé d’or du NSDAP (réservé aux adhérents d’avant la prise du pouvoir) son inscription datant du début de l’année 1933.

Antisémite ? A sa décharge, sa deuxième épouse, Anita, était juive..

Il a par contre, joué fidèlement son rôle de vitrine culturelle du régime, partageant cette situation avec une cantatrice alors débutante : Elizabeth Schwartzkopf...

Je ne cherche pas ici à instruire à décharge le cas Karjan, estimant que trop souvent la dénazification allemande fut souvent laxiste, mais d’autres, ayant du sang sur les mains méritaient plus la condamnation que vous adressez à Karajan.

PS : Karajan est le seul chef d’orchestre que je reconnais à l’écoute... Aaahh, le philarmonique de Berlin enregistré Chez Deytsche Gramophon..

gAZi bORAt


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès