• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Aela 10 mai 2008 19:12

Je n’ai jamais souhaité un affrontement entre Ségolène Royal et Bertrand Delanoë. Mais il est exclu de laisser ségolène Royal se laisser détruire par les siens. La riposte sera dévastatrice.

Mon espoir est que Bertrand Delanoë ait le courage de suivre sa propre voie et ne soit pas l’otage d’ennemis de Ségolène Royal, comme Jospin ou Rocard. Si Bertrand Delanoë a la dignité que j’espère, alors il saura prendre cet ascendant sur son entourage.

Ségolène Royal et Bertrand Delanoë devraient se parler. Calmement. Et examiner ensemble si une coopération efficace est envisageable pour 2012 ?

Je suis convaincu que si SR s’intéresse à la direction du PS, c’est surtout parce qu’elle ne veut pas revivre une campagne pour se lever chaque matin en se demandant d’où viendra la prochaine trahison ? Je pense que là est peut-être la clef d’une coopération. Mais si Delanoë ne parvient pas à s’élever au-delà d’une logique, genre TSS, alors ce sera terrible. Les dommages seront inalculables ddc. Le PS en sortira affaibli et la partie évincée mènera une guerilla nocive en 2012.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès