• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


stephanemot stephanemot 27 juillet 2008 02:19

Rappelons que, avant de se revendiquer "Eglise" pour bénéficier d’avantages fiscaux, la Scientologie se faisait passer pour une forme de science, d’où le nom. Elle propose un attirail bidon (le fameux E-Meter) sensé analyser mécaniquement leurs victimes.

A mon avis, Hubbard était quelqu’un de sérieusement complexé (probables troubles sexuels à en juger par ses théories sur le sujet) et a peu à peu développé sa propre forme de psy pour échapper à ses névrôses.

Le problème c’est qu’il a embarqué des milliers de victimes dans sa folie et qu’elle continue à lui survivre. Pour la simple raison qu’il y a des enjeux financiers au-delà de cette idéologie de pacotille.

Ses disciples ne partagent visiblement pas le même type de pathologie : comme dans la plupart des sectes, la Scientologie fonctionne sur le contrôle des personnalités et a connu de nombreux cas d’abus sexuels.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès