• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


g.jacquin g.jacquin 27 juillet 2008 11:13

@TSS

Sans rentrer dans les détails :

1) L’EPR est quand même différent des PWR actuel ne serait-ce que par leur prix !

2) Les déchets des centrales actuelles et EPR serviront de combustible pour les centrales G4. Si vous aller sur le site de l’ANDRA, vous verrez que le volume des déchets n’est pas si monstrueux que certain le laisse entendre…Sans nier la dangerosité des déchets, il faut admettre qu’ils sont actuellement, correctement gérés. Comme je l’ai expliqué plus haut, il est impératif de se donner les moyens d’accroitre la sécurité ou la sureté des centrales et leurs annexes ! Economiser en ne construisant pas d’éolienne pour augmenter cette sécurité me semble une bonne méthode.

3) Créer un mix énergétique ne me choque pas…bien au contraire !!! mais à la seule condition que ce ne soit pas dans le but d’enrichir quelques uns au détriment de tous les autres (comme l’éolien actuel) ! alors après, hydroliennes, éoliennes tangentielles type statoéolienne Le Gual ou Windside et une dizaine d’autres, pourquoi pas. J’ajouterai également, que le projet d’implanter une centrale photovoltaïque dans le désert du Sahara me satisferait assez car cela sous entendrait que certains problème géopolitiques soient réglés !

@ L’auteur

Je pense quand même que pour écrire un article sur l’éolien, il faut un peu plus que d’être un financier !

Chacun son job. Même s’il est vrai que l’éolien est d’avantage compris comme un produit financier rentable, cela reste avant tout un générateur d’électricité ! D’autre part, le fonctionnement de la production comme de la consommation française d’électricité est EXTREMEMENT COMPLEXE. Commencez donc par vous informer sur les rapports de RTE, Lisez en particulier les rapports sur la sécurité et vous comprendrez que l’accueil de l’éolien pose problèmes. Particulièrement, vous avez soulevé le problème des périodes de consommation (base, pointe, extrême pointe…) . Il faut comprendre que l’éolien ne peut se substituer de façon fiable, en période d’extrême pointe à du thermique. Jamais RTE ne prendra le risque de planter une région dans le cas ou une intermittence de vent pourrait survenir, obligeant à délester les abonnés ! Ce qui revient à utiliser l’éolien en semi base (là ou le nucléaire ne peut être concurrencé !). Par contre, utiliser l’éolien pour remplir des lacs pendant les périodes de pluies, utiliser l’éolien pour éviter (limiter) des inondations en pompant l’eau vers des retenues ou elle sera utilisée plus tard, là d’accord, mais en aucun cas, en dehors d’une déclaration d’utilité publique ! Actuellement l’éolien est uniquement d’utilité privée (la preuve c’est que vous êtes un financier et en parlez comme tel !). L’éolien actuel ce comporte comme s’il était d’utilité publique, ce qui n’est pas vrai, et est inacceptable.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès