• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Mule hollandaise 5 août 2008 22:42

Bonjour,

Personnellement, je suis un fan de catch depuis quelques temps, et j’ai été surpris de le voir débarquer dans ces colonnes ;)

Le rapport du monde du catch vis-à-vis du dopage est pour le moins ancien et dommageable à mon sens.

En fait, on ne parle pas de dopage, simplement parce que cette pratique n’est plus considérée comme illégale dans le catch. En effet en 1993 ou quelque chose comme ça Vince McMahon, président de la WWE, expliqua devant les allégations de dopage (et les menaces de plaintes) portant sur des catcheurs comme Hulk Hogan que le catch n’était pas un sport mais un divertissement où le match était arrangé d’avance. Il était le premier à le faire, à admettre que le catch n’était pas un sport. N’en demeure pas moins que Hogan prenait des stéroïdes...

La mort de Chris Benoit en juin 2007 est venue lancer un pavé dans la mare : il s’est pendu après avoir tué sa femme et ses enfants. Les médecins qui l’ont autopsié ont déclaré que son cerveau était dans le même état que celui d’un homme de 80 ans souffrant d’un Alzheimer... La faute à trop de coups (de chaises, notamment - plus ou moins fréquents dans certains matchs) sur la tête et à des stéroïdes...
Bien sûr, les médias en firent leurs choux gras. Et la WWE réagit, en essayant de limiter voire d’interdire les stéroïdes. Des lutteurs comme Booker T (alors une des grandes stars de la WWE) furent exclus de la fédération. La WWE refuse de parler de Chris Benoit, et aurait même effacé des vidéos qu’ils possédaient de ses combats.

Bien sûr, certains catcheurs prennent des produits dopants, et non les moindres : Batista, un des favoris des adolescents - et que dire de John Cena, qui est capable de soulever The Great Khali, 191 kilos ? Selon moi il faudrait interdire les produits, parce qu’ils sont dangereux, (et de deux parce qu’ils véhiculent une image "musclé=bien" et que les types épilés aux gros muscles n’offrent pas grand intérêt...).

Leur rythme de travail est en effet effréné : pour la WWE, il s’agit pour les catcheurs de un show télévisé par semaine, plus trois ou quatre "house shows" (les catcheurs se déplacent dans tout le pays et organisent des shows non télévisés) par semaine. La vie de catcheur est épuisante, disent-ils, ils sont 300 jours par an sur les routes et sont en permanence loin de chez eux...

Concernant le côté spectacle, beaucoup de gens (une majorité) savent que le catch est truqué, mais c’est ce qui fait son charme : voir des gens se taper dessus pour de vrai est toute autre chose que du catch, ça existe aux US et c’est le MMA, avec des fédérations comme l’UFC. Ici, les gens viennent pour un divertissement, une représentation de la violence, mais avec un certain second degré. Oui, Santino Marella est une caricature, mais c’est justement ce qui fait la force du personnage (et aussi ses limites) : tout est exagéré parce que rien n’est trop sérieux. Les catcheurs les plus populaires (The Rock, par exemple) l’étaient parce qu’ils divertissaient le public et le faisaient rire - pas parce qu’ils étaient exceptionnellement doués...
Il y a un formidable essai de Roland barthes dans "Mythologies" sur le catch, que je recommande à tout le monde s’intéressant au catch, car Barthes y analyse son contenu sociologique en tant que spectacle intelligible et représentation d’archétypes. (il en vient même à le considérer comme une simple mise en scène de la violence, tout comme une tragédie !)

Alors certes, le catch n’est pas extrèmement fin. Certes, il y eut quelques histoires qui étaient très limites, pour ne pas dire choquantes (une (et une seule !) parlait d’avortement, par exemple... mais ça ne plut à personne, et bien au contraire...). Cela étant il me semble que si on le considère comme un spectacle exagéré, c’est un bon divertissement - je ne suis pas du tout d’accord avec les critiques le taxant de vulgarité...
Pour les plus jeunes, ça reste un divertissement il me semble : les jeunes ont des T-Shirts de leur héros préféré (car c’est cela qu’ils représentent : des héros mythologiques), s’échangent des pogs, parlent des exploits de tel ou tel catcheur... Mais plusieurs fois par émission, en même temps que les publicités me semble-t-il, une pause est prise et est diffusé un spot où l’une des superstars de la fédération dit, sur fond d’images impressionnantes et d’images de blessures, que les catcheurs sont entraînés pendant des années et qu’il ne faut surtout pas les imiter, à l’école ou à la maison, car c’est dangereux. Et les enfants suivent le conseil (surtout aussi parce qu’il est donné par leur héros préféré). Un catcheur, Mick Foley (une légende ! :) a de plus avancé que les enfants a qui on a expliqué que c’était pour de faux (les parents, en l’occurence) verront le spectacle comme un spectacle, et rien d’autre ; c’est le même problème que pour les séries policières violentes : les enfants comprendront mieux les images qu’ils voient si leurs parents sont derrière pour choisir et expliquer les images...

Voilà, j’apporte ma petite pierre au débat... ;) (désolé pour la longueur, mais je voulais être le plus complet possible et apporter plus d’informations sur le sujet ! j’espère que vous ne m’en voudrez pas)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès